Liens d'accessibilité

Washington se félicite de la conférence régionale d’Alger sur la lutte  contre le terrorisme


Les Etats-Unis estiment que la conférence internationale d’Alger sur le terrorisme dans les pays sahélo-sahariens est un pas dans la bonne direction. Washington a salué la décision des gouvernements de l'Algérie, du Burkina Faso, du Tchad, de la Libye, du Mali, de la Mauritanie et du Niger de se réunir collectivement pour affronter la menace terroriste grandissante dans le Sahel, a déclaré le porte-parole du département d’Etat, Philip Crowley.

Les Etats-Unis disent espérer que la réunion consolidera les efforts en cours au niveau régional pour lutter contre les groupes actifs dans la région qui lancent des attaques contre les civils.
A Alger même, et selon les médias, les représentants des sept pays africains ont condamné la prise d'otages et le paiement de rançons aux entités terroristes et se sont dits déterminés à éradiquer le terrorisme.

Ils ont évoqué la nécessité pour chaque Etat de renforcer sa coopération bilatérale et régionale pour mener à bien une lutte efficace contre le terrorisme. Selon l’AFP, les participants au sommet d’Alger ont souligné l’importance d’organiser rapidement, à Bamako, au Mali, la Conférence des Chef d’Etat sur la paix et la sécurité dans le Sahel.

XS
SM
MD
LG