Liens d'accessibilité

Etats-Unis : bientôt un réseau de stations de recharge de véhicules électriques


Les Etats-Unis s’apprêtent à lancer le plus grand réseau mondial de recharge de véhicules électriques. 11 000 stations seront construites dans 11 villes-pilote. Elles devront être opérationnelles d’ici la fin de l’année, lorsque les compagnies Nissan et General Motors lanceront leurs premiers véhicules électriques de masse.

L’année dernière, le ministère américain de l’Energie a octroyé un contrat de 100 millions de dollars à eTec, une compagnie spécialisée dans l’électrification des transports. Sa mission est de construire des réseaux de recharge de voitures électriques dans cinq Etats.

Rich Feldman, responsable régional d’eTec, est chargé d’installer ces stations dans l’agglomération de Seattle, dans l’Etat de Washington, ainsi que 2 000 autres dans les maisons et lieux publics de quatre villes de l’Etat voisin de l’Oregon. Il ne cache pas son enthousiasme.

« Cela aboutira à des économies en carburant. Il y aura également création d’emplois dans ce projet pour les gens chargées de monter les équipements. Nous lançons, de toute évidence, une nouvelle industrie qui a va créer d’autres possibilités économiques », exulte Feldman.

Sa compagnie a établi un partenariat avec Nissan, qui a inondé les récents jeux olympiques d’hiver de la publicité vantant sa voiture électrique baptisée « Leaf ». Le constructeur automobile japonais invite les acheteurs potentiels à s’inscrire sur son site Internet.

Il cherche à en recruter 900 dans chaque Etat pour participer à une étude sur les habitudes de conduite et de recharge des véhicules électriques. En échange, une station de recharge sera gratuitement installée au domicile de ces volontaires. Les résultats de l’étude permettront de déterminer les préférences des consommateurs.

La Nissan Leaf et la Chevrolet Volt doivent, en principe, arriver chez les concessionnaires vers la fin de l’année, dans la première vague de véhicules électriques de masse ici aux Etats-Unis. Mark Perry est responsable de la planification de Nissan pour l’Amérique du Nord.

« Alors, si quelqu’un se pose la question de savoir s’il pourra recharger une voiture électrique qu’il utilise, une réponse très simple sera disponible », a assuré Mark Perry, en précisant que le prix d’une Nissan entièrement électrique sera annoncé à la fin du mois. Celle-ci devrait coûter plus cher que le modèle à essence et aura une autonomie de 160 km après recharge. Diverses formules de vente sont à l’étude.

Les consommateurs se laisseront-ils convaincre ? Pour Valérie Karplus du Massachussets Institute of Technology, le marché des voitures est assez grand pour tous les modèles. « Cela prendra du temps pour que les consommateurs décident s’ils passeront de la pompe à essence à la station de recharge électrique ou à la recharge à domicile. Dans le même temps, les véhicules fonctionnant au carburant deviendront plus économes », a souligné Mme Karplus, qui prédit une course technologique dans l’industrie automobile.

XS
SM
MD
LG