Liens d'accessibilité

Nigeria : le MEND revendique les deux attentats à la voiture piégée de Wari


La ville nigériane de Wari, dans la région du delta du Niger, a été secouée, lundi, par l’explosion de deux voitures piégées. Les véhicules ont explosé à 30 minutes d’intervalle, faisant au moins deux blessés. L’attentat a eu lieu devant le bâtiment gouvernemental de l’Etat du Delta, où se tenaient des pourparlers relatifs à l’amnistie offerte aux rebelles de la région qui acceptent de déposer les armes.

Le principal groupe d’insurgés dans cette région riche en pétrole, le Mouvement d’émancipation du delta du Niger (MEND), a revendiqué les deux attentats. Un message avait été envoyé à la presse quelques minutes avant la première explosion. Pour le MEND, c’est une façon de confirmer sa présence dans la région et de démentir les allégations du gouverneur du Delta selon lesquelles ce groupe est une création des médias.

Par ailleurs, le MEND a déclaré, lundi, qu’il ne tolèrerait plus d’interminables négociations stériles. Il a également menacé les compagnies pétrolières de la région de futures attaques, dont le géant français Total, qui avait jusque-là été épargnée.

Le MEND a revendiqué la responsabilité de plusieurs attentats et kidnapping ces dernières années. Il exige une distribution équitable des richesses du delta du Niger. Ces attentats ont provoqué la réduction d’un tiers la production pétrolière du Nigeria.

XS
SM
MD
LG