Liens d'accessibilité

Les manifestations du pouvoir et de l’opposition à Lomé s’achèvent dans le calme


Des milliers de partisans du parti au pouvoir au Togo, et de membres de l'opposition, ont participé samedi à des manifestations concurrentes à Lomé, plus d'une semaine après la réélection contestée du président Faure Gnassingbé.

Les militants de l'opposition arboraient des T-shirts jaunes pour défiler à travers la capitale contre la victoire de M. Gnassingbé lors de la présidentielle du 4 mars, que le président a remportée avec plus de 60% des suffrages.

Le candidat d'opposition Jean-Pierre Fabre de l'Union pour les Forces de Changement (UFC) a saisi la justice, accusant le parti au pouvoir d'avoir bourré les urnes et rejetant la procédure utilisée par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Les partisans du Rassemblement pour le peuple togolais (RPT) au pouvoir, qui étaient vêtus de blanc, ont eux célébré la réélection de leur candidat, qui a remporté un second mandat de cinq ans. Les forces de sécurité avaient séparé les cortèges, pour éviter toute violence.

XS
SM
MD
LG