Liens d'accessibilité

Guinée : l’ANR boude le nouveau Conseil national de transition


L’Alliance nationale du renouveau, entité politique issue des Forces vives formée le 2 décembre 2009, estime ne pas être suffisamment représentée au sein du nouveau Conseil National de Transition (CNT). Laye Condé, chargé de communication de l’ANR - que dirige Bah Ousmane, également président de l’UPR – dit que sa formation a été surprise d’apprendre la liste des personnes devant siéger au CNT.

« Avant la présentation de la liste des membres du CNT sur décret de Monsieur le président de la transition, le général Sékouba Konaté, il y a eu une déclaration de la présidente qui a pratiquement […] déformé les faits », a déclaré Condé.

XS
SM
MD
LG