Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : le gouvernement enfin au complet


L’opposition ivoirienne est entrée dans le nouveau gouvernement, mettant fin des semaines de crise politique dans le pays. Les onze postes qui étaient vacants – sur un total de 28 – ont été attribués, jeudi, à des membres de partis d’opposition par le Premier ministre Guillaume Soro, qui avait engagé des négociations à cette fin.

La mise en place du gouvernement intervient après celle d’une nouvelle commission électorale, dont la présidence a été confiée Youssouf Bakayoko du PDCI, un des parti de l’opposition. M. Bakayoko a promis d’œuvrer à l’organisation d’une présidentielle libre et transparente, qui devrait maintenant avoir lieu fin avril-début mai après plusieurs reports depuis 2005.

Le président Laurent Gbagbo avait déclenché la crise en procédant, le 12 février dernier, à la dissolution de l’ancien gouvernement et l’ancienne commission électorale. Cette décision avait provoqué plusieurs jours de manifestations, souvent violentes, des militants de l’opposition.

« Le premier axe cardinal de cette équipe aujourd’hui formée, c’est la solidarité gouvernementale », a déclaré Méité Saindoux, porte-parole du Premier ministre Soro. « Les équipes précédentes étaient tiraillées au gré des impératifs de la précampagne qui avait déjà démarré, précampagne pour la future élection présidentielle », a souligné M. Saindoux.

XS
SM
MD
LG