Liens d'accessibilité

Le Togo dans l’attente du scrutin présidentiel du 4 mars


La campagne électorale pour l’élection présidentielle du Togo s’est terminée mardi avec les derniers meetings de presque tous les candidats. Les violences ont souvent accompagné les scrutins, y compris celui de 2005 où il y a eu de nombreux morts. Les Togolais redoutent une pareille situation, mais espèrent que tout se déroulera dans le calme.

L’Association Martin Luther King du Togo a lancé un appel à la non-violence avant, pendant et après l’élection présidentielle de jeudi. Son leader, Pasteur Edo Tomi, explique que « les Togolais ont pris conscience à travers les partis politiques, les associations qui ont fait des sensibilisations de par l’étendue du territoire. » Pour ce qui est des éventuels recours, le pasteur Tomi a appelé les différents partis à utiliser « les voies normales » pour les résoudre.

XS
SM
MD
LG