Liens d'accessibilité

Chili : le gouvernement peine à maintenir l’ordre et distribuer les secours


Le gouvernement chilien peine à maintenir l'ordre et à distribuer du ravitaillement dans les secteurs les plus affectés par le tremblement de terre de samedi. Entre-temps, le bilan du séisme, chiffré à 8,8 sur l'échelle de Richter, a dépassé 720 morts lundi soir, alors que les efforts se poursuivaient pour dégager les victimes ensevelies sous les décombres d'immeubles effondrés.

Dans la ville de Concepcion, parmi les plus affectées par la secousse, des survivants affamés ont pillé des magasins. Un supermarché a été incendié, et la police a usé de gaz lacrymogènes pour tenter d'arrêter les pillards.

Entre-temps, la communauté internationale s'est mobilisée pour venir en aide au Chili qui, selon les Nations Unies (ONU), a besoin de ponts mobiles, hôpitaux de campagne, équipement de communication, et fournitures médicales. L'ONU a déjà expédié 45 téléphones satellitaires qui devraient arriver à Santiago mardi. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a offert 30 tonnes de ravitaillement actuellement stocké en Equateur, et attend le feu vert du gouvernement chilien.

Toujours selon l'ONU, les gouvernements mexicain, brésilien et argentin ont également envoyé des secours. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, qui fait escale mardi au Chili, devrait apporter du matériel de télécommunications. Mme Clinton a entamé lundi une tournée en Amérique Latine.


XS
SM
MD
LG