Liens d'accessibilité

La junte nigérienne nomme un gouvernement de transition


La junte militaire nigérienne qui a renversé le président Mamadou Tandja le 18 février, a annoncé lundi avoir nommé un gouvernement de transition composé de vingt membres.

Parmi eux : cinq officiers, et cinq femmes. Le nouveau cabinet sera chargé de conduire le pays vers des élections démocratiques, dont la date n'a pas encore été fixée. Le chef de la junte au pouvoir, le chef d'escadron Salou Djibo, a réitéré dimanche sa promesse de rétablir la démocratie au Niger, affirmant qu'aucun des membres de la junte ne se présentera à la prochaine élection présidentielle.

M. Tandja est toujours détenu par la junte militaire en résidence surveillée.

XS
SM
MD
LG