Liens d'accessibilité

Le Chili appelle la communauté internationale à l’aide


La présidente chilienne Michelle Bachelet appelle la communauté internationale à l’aide au de son pays, tandis que les secouristes redoublent d'efforts sur le terrain après le puissant séisme de magnitude 8,8 qui a frappé le pays, suivi de vagues géantes sur ses côtes, faisant plus de 700 morts.
Michelle Bachelet a envoyé dix mille soldats sur le terrain pour rétablir l’ordre, et elle a annoncé un accord avec les chaînes de supermarchés pour distribuer de la nourriture gratuitement. Madame Bachelet a exhorté les secteurs publics et privés à participer à l’effort de reconstruction, tandis que les offres d’aide affluent des quatre coins de la planète.
« Tandis que le Chili est confronté aux conséquences du séisme de samedi, il a besoin de l’aide de toutes les autorités civiles et militaires compétentes, et également du secteur privée, a déclaré Madame Bachelet, précisant que l’effort de reconstruction devrait s’étendre sur le long terme ».


Le séisme de magnitude 8,8 ayant causé la mort de plus de 700 personnes, a détruit ou endommagé plus d’un million d’habitations, fait rompre des ponts et emporté des portions de routes. Le travail de reconstruction est un défit de taille auquel le président élu Sebastian Pinera devra faire face lorsqu’il entrera en fonction dans deux semaines.
Les habitants de la ville de Concepcion, deuxième agglomération du pays, se précipitent dans une grande surface commerciale. Certains disent se retrouver sans rien, donc être forcé de se débrouiller pour leur survie.
La police a usé de gaz lacrymogène et de canons à eau pour disperser des foules se livrant au pillage. Nombre de chiliens ont peur de regagner leurs habitations et dorment dehors à cause des répliques sismiques depuis samedi. Environ 50 personnes seraient piégées dans un immeuble effondré.
S’exprimant par l’intermédiaire d’un interprète, un survivant dit avoir lutté pour s’en sortir.
J’ai senti le tremblement de terre, mais cela m’a pris une demi-heure pour sortir de là. Ils m’ont aidé car j’étais au deuxième étage ».
Les officiels s’attendent à voir le bilan s’alourdir au gré de l’évolution des équipes de secours sur le terrain. Plusieurs communautés du littoral ont été affectées par des raz-de-marée. Un tsunami ayant balayé la ville côtière de Talcahuano, a sérieusement endommagé les infrastructures portuaires, et soulevé les bateaux hors de l’eau. Dans la seule ville de Constitucion, les autorités ont annoncé la mort d’au moins 350 personnes.
Les secousses sismiques sont fréquentes au Chili, mais celle de samedi fut la plus importante depuis celle de 1960, lorsqu’un séisme de magnitude 9,5 avait déclenché une série de tsunamis ayant causé la mort de centaines de personnes jusqu’au Japon et aux Philippines.

XS
SM
MD
LG