Liens d'accessibilité

Afghanistan : les Talibans pris entre deux feux


Des assaillants ont frappé vendredi le centre de Kaboul, tuant 17 personnes au moins et blessant 32 autres, indique-t-on de source officielle afghane. Les Talibans ont revendiqué la responsabilité de ces attentats-suicide. Les attaques sont les dernières en date depuis l’assaut de commandos-suicide perpétrés contre des édifices publics dans la capitale afghane il y a un mois.


Les habitants ont été réveillés tôt ce matin par des explosions et des crépitements d’armes. De source policière, les explosions ont touché les abords d’une importante zone commerciale, et deux maisons des hôtes fréquentées par des étrangers. Selon le général Adbul Ghafar Sayedzada de la police de Kaboul, c’est la Maison des hôtes Hamid où résident habituellement des ressortissants indiens qui était visé.


La première voiture piégée a explosé dans la cour, dit-il. D’autres commandos ont pénétré dans la maison des hôtes Park Résidence avant de se suicider avec leurs explosifs.
Le président afghan Hamid Karzai a condamné ces attentats et présenté ses condoléances à l’Inde. Ce n’est pas la première fois que des citoyens indiens sont pris pour cibles en Afghanistan.


Pendant ce temps le porte-parole du département de la défense a fait savoir que les Taliban sont probablement pris en tenailles par les forces de la coalition à partir de l’Afghanistan et par l’armée pakistanaise opérant sur son propre territoire. Selon le général Stanley McChrystal, commandant des forces américaines et alliées en Afghanistan, la coalition a mis fin à la dégradation de la situation sécuritaire en affrontant les taliban dans le sud du pays. Geoff Morrell ajoute qu’il pourrait en être de même au Pakistan..
Je pense qu’au Pakistan, dit-il, les gens espèrent que la même tendance se dessine là-bas, que les efforts portent fruit, et que les Talibans ressentent une pression qu’ils n’ont jamais connue depuis bien longtem

XS
SM
MD
LG