Liens d'accessibilité

Etats-unis: le patron de Toyota s’est excusé pour les défauts de certains modèles de sa compagnie


« Je suis profondément désolé pour les accidents qu’ont connus des propriétaires de véhicules Toyota », a déclaré le président de la compagnie, Akio Toyoda, lors de l'audience, mercredi, au Congrès sur les défauts de certains modèles de sa marque. Ces problèmes ont causé plusieurs accidents mortels et entrainé le rappel de plus de huit millions de véhicules.

Petit-fils du fondateur de la compagnie qu’il dirige, Toyoda a reconnu que la confiance du public a été sérieusement entamée. Il a accepté l’entière responsabilité des problèmes à l’origine de cette crise de confiance. Le patron de Toyota a assuré que les défauts de certains modèles - notamment leur tendance à une brusque accélération - ont été identifiés et résolus. La compagnie, at-t-il dit, demeure engagée à assurer la sécurité des usagers des voitures de la marque.

De l’avis d’Akio Toyoda, Toyota est peut-être victime de son succès, la vigoureuse croissance de ses ventes aux Etats-Unis et dans le monde ayant fini par la plonger dans la confusion. « Franchement, le rythme de notre croissance pourrait avoir été trop rapide », a-t-il déclaré.

S’exprimant par le biais d’une interprète, Toyoda a répondu aux questions des députés américains sur la manière dont les responsables de Toyota au Japon ont pris connaissance des défauts des véhicules de la marque et comment ils y ont répondu.

En 2007, Toyota avait d’abord imputé le problème de la soudaine accélération au tapis de sol, puis aux pédales d’accélérateur. Aujourd’hui, d’aucuns pensent que le problème pourrait se situer du côté d’un mauvais fonctionnement du système de contrôle électronique des véhicules.

Akio Toyoda a aussi répondu à des questions sur les mesures prises pour corriger les problèmes des véhicules rappelés, de même qu’à celles relatives au dédommagement des victimes des accidents et leurs familles.

XS
SM
MD
LG