Liens d'accessibilité

Le JEM conclut une trêve avec Khartoum grâce au président Déby Itno


Le plus important mouvement de rebelles du Darfour a conclu une trêve avec le gouvernement soudanais. Ceci marque le retour du Mouvement justice et égalité (JEM) aux pourparlers de paix visant à mettre fin au conflit au Darfour. La trêve a été signée samedi, à N’Djamena, en présence du président Idriss Deby Itno, qui a souligné qu’elle entrait en vigueur immédiatement. Le JEM participera aux pourparlers au Qatar, dont l'objectif est conclure un accord final d'ici le 15 mars, a précisé Idriss Deby Itno.

Ce dernier a joué un rôle « d’autant plus important que le JEM est constitué majoritairement de Zagawa, une ethnie du Darfour, les Zagawa se trouvant de part et d’autre des frontières du Tchad et du Soudan », explique notre correspondant François Djekombe.

A noter que cette trêve avec le JEM ne signifie par autant la fin des hostilités au Darfour. L'Armée de libération du Soudan d'Abdelwahid Nour refuse toujours de se joindre au processus de paix de Doha.

XS
SM
MD
LG