Liens d'accessibilité

Global Witness appelle les fabricants de téléphones portables à vérifier l’origine du coltan qu’ils utilisent


Le Congrès mondial de la téléphonie mobile s’est ouvert à Barcelone. A cette occasion, l’ONG Global Witness a rappelé que certains composants entrant dans la fabrication des téléphones portables alimentent les conflits dans l’Est de la RDC. C’est le cas du coltan exploité illégalement par des groupes armés dans les provinces du Kivu.

L’ONG Global Witness appelle les fabricants de portables à s’assurer que les minerais utilisés ne proviennent pas des zones de conflits. La responsabilité revient en premier aux compagnies « qui traitent la matière brute », celles-ci devant mener des enquêtes sur l’origine des minerais , explique Daniel Balint-Kurti, responsable de la campagne RDC à Global Witness.

XS
SM
MD
LG