Liens d'accessibilité

Le « Snowmageddon » se poursuit sur la côte Est des États-Unis



Un blizzard enfouissait mercredi la côte Est des États-Unis, dont Washington, la capitale américaine. La seconde tempête de neige à punir la région en moins d'une semaine fait toujours rage, paralysant la circulation et interrompant l'ensemble de l'activité économique.

Une première tempête avait déversé près d'un mètre de neige sur Washington le weekend dernier. Lorsque la seconde tempête s'achèvera mercredi soir, les habitants de la capitale devront affronter une nouvelle couche d'environ 50 cm de poudre blanche, des artères bloquées par des arbres effondrés ou des branches cassées, et un froid glacial persistant.

Le gouvernement fédéral est fermé depuis vendredi dernier, ainsi que la majorité des établissements scolaires, entreprises et magasins. La Chambre des représentants a reporté tous ses votes au 22 février, date de la reprise des débats après une semaine de congés d'hiver.

Seules les voies souterraines du métro restent ouvertes, les rafales de vent et la glace continuant à empêcher l'ouverture des stations à ciel ouvert.

Le Service national de météorologie a prié les Américains de rester chez eux et d'éviter de conduire, la visibilité étant nulle. A Washington, New-York, Chicago et Philadelphie, des centaines de vols ont été annulés. Les Nations Unies (ONU) ont fermé leur siège à New-York mercredi, et la grande métropole a mis en congé ses écoliers, chose rare pour cette ville mieux adaptée que Washington à la neige.

La bourse de New-York était ouverte par contre, mais n'a guère évolué, les investisseurs étant apparemment distraits par les intempéries. Selon les analystes, ils attendent également d'en savoir davantage sur un projet d'aide de l'Union européenne (UE) à la Grèce.

XS
SM
MD
LG