Liens d'accessibilité

Avatar et Démineurs en tête des nominations pour les Oscars


Publication par l'Académie des Oscars de l'ensemble des nominations en vue de la 82e cérémonie des Academy Awards prévue à Los Angeles en Californie le 7 mars prochain.

C’est le coude-à-coude entre Avatar, l’épopée de science fiction de James Cameron, et « Démineurs », « The Hurt Locker » en anglais, de la réalisatrice Kathryn Bigelow, qui n’est autre que l’ex-épouse de Cameron. Tous deux ont raflé neuf nominations. « Démineurs » suit une équipe de militaires américains à Bagdad, en pleine guerre d’Irak, et Avatar est une croisade écologique sur une planète de rêve filmée en trois dimensions.

Mais ces deux métrages ne sont pas, de loin, les seuls à figurer sur la liste du meilleur film de l’année. Car cette année l’académie a doublé le nombre de films inscrits dans cette catégorie, le faisant passer à dix. Nouveauté :pour la première fois, deux films de science-fiction figurent sur la liste, puisque « District 9 », une métaphore sur l'apartheid où des créatures extra-terrestres sont ostracisées sur Terre, a rejoint Avatar pour briguer l’Oscar du meilleur film.

En ce qui concerne l’Oscar du meilleur acteur, sont proposés : Jeff Bridges dans « Crazy Heart », George Clooney dans « Up in the Air » , Colin Firth dans « A Single Man », Morgan Freeman dans « Invictus » et Jeremy Renner dans « Démineurs ».

Côté actrices : Sandra Bullock est nommée pour « The Blind Side » ; Helen Mirren pour son rôle dans « The Last Station ». Carey Mulligan pour « Une éducation » et Gabourey Sidibe dans « Precious ». Meryl Streep a obtenu sa 16e nomination, la 13e pour l'Oscar de la meilleure actrice, pour son rôle dans « Julie et Julia », devenant ainsi la comédienne la plus nommée de l'histoire pour un premier rôle, devant Katharine Hepburn.

Et enfin, dans la catégorie des films en langue étrangère: « Un prophète », de Jacques Audiard, Grand Prix du jury au dernier Festival de Cannes, a été sélectionné. Il se mesurera au « Ruban blanc », un métrage allemand qui a déjà remporté la palme d'or 2009 à Cannes, à l’œuvre péruvienne « Le lait du chagrin », au film argentin « Le secret de ses yeux », de Juan José Campanella, et à « Ajami », signé par les israéliens Scandar Copti et Yaron Shani.

XS
SM
MD
LG