Liens d'accessibilité

Sénégal : graves abus dans l’attribution des marchés publics


Les audits de 72 établissements publics du Sénégal ont révélé de graves disfonctionnements dans la gestion des finances publiques. L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) s’est penchée sur « les marchés de gré à gré ou ententes directes. » Elle cite l’exemple du ministère de la Famille – dirigée à l’époque par l’actuelle conseillère du président Wade, Awa Ndiaye - qui a acquis des cuillères à 37 000 F CFA l’unité.

Biram Seck, conseiller à la régulation à l’ARMP, dénonce « une volonté délibérée des autorités contractantes à violer la règlementation des marchés publics. »

XS
SM
MD
LG