Liens d'accessibilité

L'économie au cœur du discours sur l'état de l'Union d’Obama


Le président américain prendra la parole devant les deux chambres du Congrès alors que le chômage tourne aux alentours des 10% et que sa côte de popularité n’est pas brillante. Selon la Maison-Blanche, il devrait rappeler aux Américains qu’il œuvre à la relance de l’économie. Son porte-parole, Robert Gibbs, a expliqué que le président dira à ses compatriotes qu’il a probablement empêché un désastre économique, et qu’il se bat toujours pour eux.

« Ce dont il parlera le plus, c’est la relance de notre économie. Il y avait des décisions difficiles, que le président a prises durant sa première année, sur la base de la situation économique à laquelle il faisait face. Il expliquera à nouveau pourquoi ces décisions ont été prises, en dépit du fait qu'elles ont pu être populaires à l’époque ou non », a expliqué M. Gibbs.

Lundi, M. Obama a dit dans une interview qu’il préfèrerait être un très bon président pendant un seul mandat, qu’un homme d’Etat médiocre qui en remplirait deux. Pour répondre aux critiques des républicains, qui jugent ses programmes économiques trop coûteux, M. Obama demandera au Congrès de geler pendant trois ans une partie des dépenses de l'Etat fédéral.

Traditionnellement, le discours annuel sur l’état de l’Union est l’occasion, pour le chef de l’exécutif, de présenter son programme. « Je crois qu'il considère l'état de l'Union comme l’occasion de mettre les Américains au courant de ce qui a été fait, et la direction prise pour aller de l’avant » rappelle M. Gibbs.

Le renforcement de la sécurité nationale ne sera pas oublié dans ce discours, après l'attentat manqué contre le vol Amsterdam-Detroit de la Northwest Airlines en décembre. Toujours selon son porte-parole, M. Obama devrait insister sur le caractère international de la menace terroriste.

L’entourage du président entend faire bon usage des nouvelles technologies de l’information. Des internautes vont pouvoir poser des questions au président après son discours sur l'état de l'Union via le site de partage de vidéos YouTube, a indiqué la Maison-Blanche. M. Obama répondra à ces questions la semaine prochaine, également sur internet.

XS
SM
MD
LG