Liens d'accessibilité

Fin des opérations de recherches à Haïti


Selon l’ONU, le gouvernement haïtien a mis un terme aux opérations de recherches et de secours des personnes ensevelies sous les décombres à Port-au-Prince, tandis que l’on redouble d’efforts pour livrer du ravitaillement et de l’eau, et fournir des soins aux victimes du tremblement de terre. Des milliers de haïtiens continuent d’évacuer la capitale en direction des campements érigés en banlieue.

Dans un communiqué, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU a précisé que132 vies ont pu être sauvées par les équipes de secours internationales. Hier, deux personnes – une femme de 84 ans et un jeune homme de 22 ans, ont encore pu être arrachés aux décombres.

Le gouvernement haïtien, selon les Nations-Unies, chiffre le bilan du séisme à plus de 110 000 morts, mais on s’attend à ce qu’il atteigne 200 000 décès. Près d’un million et demi de personnes n’ont plus de logis et nombreux sont ceux qui attendent toujours d’être secourus.

Samedi, des centaines de personnes ont assisté aux funérailles de l’archevêque de Port-au-Prince, Monseigneur Joseph Serge Miot, près des ruines de la cathédrale.

Le gouvernement ayant promis d’installer plus de 400 000 personnes dans des campements aux environs de Port-au-Prince, des milliers d’Haïtiens continuent d’évacuer la capitale, signale la FAO.

XS
SM
MD
LG