Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : le président de la CEI se bat la coulpe


Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) de Côte d’Ivoire, Robert Beugré Mambé, fait son mea culpa sur l’affaire de la liste électorale parallèle. Des suspicions de fraude sur cette liste, encore en phase de traitement en rapport avec les contentieux, freinent le processus électoral. Le camp présidentiel accusait M. Mambé de vouloir introduire dans la liste électorale définitive « 429.000 électeurs clandestins » selon ses termes.


Le président de la Commission a le soutien ferme de l'opposition, qui accuse de son côté Laurent Gbagbo de vouloir reporter indéfiniment les élections en Côte d'Ivoire. Après six reports depuis 2005, celles-ci sont prévues pour fin février-début mars. Notre correspondant Saint Clavert Oula fait le point en donnant la parole aux uns et aux autres.

XS
SM
MD
LG