Liens d'accessibilité

Gabon : les syndicats mécontents du Revenu minimum mensuel de 150 000 francs CFA


Au Gabon, l'institution d’un Revenu minimum mensuel de 150 000 francs CFA primes et allocations comprises - distinct du SMIG qui est de 80 000 francs CFA - laisse les syndicats de travailleurs de marbre. Ce revenu sera applicable dans un premier temps aux secteurs public et parapublic avant d'être étendu au privé, ont fait savoir les autorités.

« La décision gouvernementale nous a surpris parce que nous attendions plutôt une révision à la hausse du SMIG », explique Fridolin Nde Mesa, leader de l’Union syndicale des administrations du privé et du parapublique du Gabon. Rappelant que lors de la campagne électorale pour les présidentielles, les différents candidats avaient promis une revalorisation du SMIG, M. Mesa déplore le fait que cette promesse ne soit pas tenue.

« Dans le secteur privé, il n’y a plus grand monde qui gagne en deçà de cette somme-là, c’est-à-dire 150 000 frans, et il reste une infime partie ; ils sont à peine 500 personnes qui gagnent en-dessous de 150 000 francs », a souligné le leader de l’Union syndicale des administrations du privé et du parapublique du Gabon.

XS
SM
MD
LG