Liens d'accessibilité

Haiti: les opérations de secours progressent lentement


Près d’une semaine après le tremblement de terre qui a dévasté l’ile, le bilan est estimé à 70 000 morts. Les opérations de secours progressent et près de 280 centres d'accueil devaient ouvrir pour tenter de répondre à la détresse des sinistrés. La population s’impatiente à Port-au-Prince, où elle fait état d’un manque de nourriture, d’eau et de gouvernement.

L’ancien président américain Bill Clinton, émissaire spécial des Nations Unies pour Haïti, est en visite dans ce pays ravagé par un violent séisme. Il est sur place pour évaluer la situation et rencontrer le président René Préval. Durant cette visite la fondation Clinton distribuera de l’eau, des aliments, du matériel médical ainsi que des torches, des postes radios et des groupes electrogenes.

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a demandé au Conseil de sécurité l'envoi de 3500 Casques bleus de plus en Haïti afin de renforcer la Mission de l'ONU dans ce pays, qui dispose déjà d’environ 11 000 hommes.

Pour sa part, l'ONG Médecins sans frontières a fait savoir que deux de ses avions transportant du matériel médical avaient été détournés vers la république dominicaine. MSF a ajouté que cela ralentirait ses effort pour soigner les populations.

L’union européenne a annoncé une aide d’urgence de plus de 575 millions de dollars à Haïti. La contribution de l’UE est la dernière en date d’une série de dons, effectuées dans le cadre d’une aide internationale, la plus importante jamais organisée depuis le Tsunami de 2004 en Asie.

30 Américains auraient été blessés lundi lors d’une opération d’aide humanitaire selon des militaires américains. Selon la chaîne américaine CNN, l'incident dont on ne connaît pas la nature, aurait provoqué la suspension des opérations de secours pour permettre au personnel médical de se rendre sur les lieux.

XS
SM
MD
LG