Liens d'accessibilité

Le président Obama promet l’aide des Etats-Unis à Haiti


Les Etats-Unis feront tout ce qui est possible pour venir en aide aux victimes du séisme qui vient de dévaster Haiti, a promis le président Barack Obama mercredi. Le chef de l’exécutif américain a dit avoir ordonné une réponse rapide de son gouvernement et des efforts coordonnés en faveur des sinistrés haïtiens.

« Le peuple haïtien aura tout le soutien des Etats-Unis dans un effort urgent en vue de sauver ceux qui pris au piège sous les décombres et de livrer l’aide humanitaire : les vivres, l’eau et les médicaments dont les Haïtiens auront besoin dans les jours à venir », a-t-il déclaré.

A cet effet, l’Agence américaine pour le développement international, le département d’Etat et le Pentagone travaillent ensemble et avec les partenaires en Haïti, dans la région et dans le monde, a indiqué le président Obama, ajoutant que des équipes de secours de Virginie, de Floride et de Californie arriveront sur place aujourd’hui et demain.

« Du fait que dans de pareils désastres, les premières heures sont critiques pour sauver les vies et éviter une plus grande tragédie, j’ai ordonné à mon équipe d’être aussi active que possible dans la livraison de l’aide, de même que la coordination avec nos partenaires », a déclaré Barack Obama.

Ces opérations de secours seront complexes, a souligné le chef de l’exécutif américain, qui exhorté tous les Américains à y contribuer dans la mesure de leurs ressources.

Le séisme qui a frappé Haïti mardi est l'un des plus forts jamais observés dans la Caraïbe en 200 ans. D'une magnitude de 7 sur l'échelle de Richter, il a détruit la plupart des bâtiments de la capitale Port au prince et il pourrait y avoir des milliers de morts. Le Premier Ministre Jean Max Bellerive parlait même, sur la chaine de télévision CNN, de plus de 100.000 morts.

Les habitants de la ville récupèrent les corps qui jonchent les rues. Le Palais présidentiel s'est écroulé, ainsi que des ministères, des écoles, des monuments, et le principal hôpital de la ville. La Croix Rouge estime que 3 millions de personnes pourraient avoir été directement affectées par le désastre.

XS
SM
MD
LG