Liens d'accessibilité

Un dirigeant sunnite proteste son exclusion des législatives du 7 mars en Irak


Un dirigeant sunnite en vue, décrété inéligible au scrutin législatif prévu le 7 mars en Irak, a appelé la communauté internationale à faire pression sur Bagdad pour que le vote soit juste. Saleh al Moutlak, du Front du dialogue national, a fait valoir que son exclusion montre qu’il n’existe pas de gouvernement légitime en Irak.

La semaine dernière,la Commission justice et responsabilité, instance indépendante chargée de s'assurer que l'ancien parti Baas de Saddam Hussein ne revienne pas au pouvoir, a publié le décret sur l’inéligibilité d’al Moutlak et de treize autres partis politiques en raison de leur soutien présumé à d’anciens membres du parti Baas. Al Moutlak dément ces allégations et compte contester cette décision devant les tribunaux.

XS
SM
MD
LG