Liens d'accessibilité

Tournée du chef de la diplomatie chinoise en Afrique


Le ministre chinois des Affaires étrangères effectue sa première visite de l’année à l’étranger. Il a choisi l’Afrique comme première destination. Yang Jiechi a fait escale mardi, aux Maldives, dans l’Océan Indien, avant le continent africain. Sa porte-parole, Jiang Yu, a souligné que pour la 20ème année consécutive, l’Afrique est la première destination de cette tournée à l’étranger.

La Chine et l’Afrique entretiennent des liens traditionnels d’amitié, et tenteront de mettre en place des relations bénéfiques pour tous ainsi que des liens politiques stables, a expliqué la porte-parole. Madame Jiang Yu ajoute que la confiance stratégique entre la Chine et l’Afrique s’est renforcée et que leur coopération pragmatique s’est développée.

La Chine est une grande consommatrice des ressources naturelles africaines, dont le pétrole, en provenance de pays comme l’Angola, le Nigéria et le Soudan, ainsi que des minerais de pays tels que le Libéria, le Niger et la Zambie. En retour, le marché africain est inondé de produits manufacturés chinois bon marché. La Chine vent également des armes aux pays d’Afrique.

Des chiffres officiels chinois indiquent que les échanges entre la Chine et l’Afrique en 2008 ont atteint près de 107 milliards de dollars, soit une augmentation de 45% par rapport à 2007.
Par ailleurs, la Chine rapporte que les échanges avec le continent sont passés d’un surplus en 2007 à plus de 5 milliards de dollars de déficit en 2008.

L’Angola et l’Afrique du Sud sont les deux plus importants partenaires africains de la Chine.
La porte-parole Jiang Yu dit que les deux parties continueront d’améliorer leur collaboration, suite au sommet Chine-Afrique de novembre dernier en Egypte.

Cependant, la Chine prête le flanc à de nombreuses critiques. Certains lui reprochent d’entretenir des relations avec des régimes dictatoriaux. D’autres disent que ses investissements dans les mines, le pétrole, l’agriculture et l’industrie offre des emplois aux travailleurs chinois importés, mais n’apporte pas grand-chose aux communautés locales.

Dans sa tournée africaine, le ministre chinois des Affaires étrangères visitera le Kenya, le Nigéria, la Sierra Leone, l’Algérie, le Maroc et l’Arabie Saoudite.

XS
SM
MD
LG