Liens d'accessibilité

Cameroun : un pays à haut risque Internet selon la compagnie McAfee


Le Cameroun est en tête de liste pour les fraudes Internet à cause de l’alphabet. Les criminels tirent partie, en effet, du suffixe internet du Cameroun, « .cm », pour piéger les internautes inattentifs. Par une erreur de frappe, ils tapent « .cm » au lieu de « .com », un suffixe particulièrement répandu sur la toile.

En créant des sites « .cm », qui ressemblent aux vrais sites « .com », sur lesquels les internautes pensent se rendre, les criminels obtiennent des informations personnelles, qu’ils utiliseront à des fins malicieuses. Ils envoient de la même manière des spywares et des téléchargements corrompus.

McAfee, la compagnie américaine de securite internet, explique que plus d un tiers des sites internet camerounais sont suspects. Ce pays d Afrique centrale est donc le plus risqué au monde pour les internautes, devant la Chine, Samoa, les Philippines et les pays de l ex Union Sovietique.

Mais le ministre Camerounais des Postes et télécommunications, Jean Pierre Biyiti Bi Essam, estime que les études de Mc Afee ne reflètent que partiellement la situation au Cameroun.

« Nous sommes vraiment à l’alpha du développement de l’internet au Cameroun lorsqu’on compare l’Internet camerounais avec celui d’autres pays », a-t-il expliqué. Selon Biyiti Bi Essam, le Cameroun travaille en collaboration avec la Corée du Sud sur un projet visant à améliorer la sécurité Internet.

Le gouvernement Camerounais est lui aussi victime du piratage internet. A plusieurs reprises les sites officiels ont eu à faire face à des bugs informatiques. Les journaux en lignes ont également été pirates. On y trouve parfois des annonces pour la vente d’espèces animales en voie de disparition.

Le 3eme rapport annuel de la compagnie MacAfee sur la sécurité Internet dans le monde cite le Japon, l’Irlande et la Croatie comme étant les pays les plus sécurisés au monde.

XS
SM
MD
LG