Liens d'accessibilité

Etats-Unis: optimisme sur le front de l’emploi


Les Etats-Unis entament l’année sur une note optimiste en ce qui concerne le chômage. Le nombre d’emplois supprimés était, la semaine dernière, à son niveau le plus bas depuis plus d’un an.

Le ministère américain du Travail a chiffré à 432 000 le nombre des demandes d’allocation-chômage la semaine dernière, soit 22 000 demandes de moins que la semaine précédente. C’est le chiffre le plus bas depuis juillet 2008, et un net progrès par rapport au début de 2009, lorsque près de 700 000 emplois disparaissaient chaque semaine.

Pour l’économiste Nigel Gault de Global Insight, la situation de l’emploi aux Etats-Unis est en voie d’amélioration. « La tendance est claire. Elle est bien établie à présent et le chômage tend vers le déclin. Nous sommes maintenant, de façon globale, dans une zone où l’économie commence tout juste à générer des emplois », a expliqué Gault.

Non seulement il y a moins d’emplois supprimés, mais le nombre total de personnes recevant l’allocation-chômage a baissé de 57 000. Si cette tendance se poursuit, le nombre d’emplois créés dépassera bientôt celui d’emplois supprimés ; si bien que le taux de chômage, qui se situe actuellement à 10 %, commencera à décliner, prédit Nigel Gault.

« Nous pouvons regarder 2010 avec une confiance accrue que certains emplois reviendront. Ils ne reviendront pas tous rapidement… et peut-être que certains ne reviendront jamais. Mais nous allons commencer à créer des emplois », assure l’économiste Nigel Gault de Global Insight.

L’amélioration des chiffres de l’emploi fait suite aux informations faisant état d’affermissement de la confiance des consommateurs américains. La preuve : les chiffres d’affaires des commerçants américains durant la période cruciale des fêtes de fin d’année ont été supérieurs aux prévisions.

XS
SM
MD
LG