Liens d'accessibilité

Wade dit qu'il n'a jamais eu l'intention de s'attaquer à la religion chrétienne


Au Sénégal, le président Abdoulaye Wade a profité de son discours du Nouvel An pour dire qu'il jamais eu l'intention de s'attaquer à la religion chrétienne. Et il a accusé les média « hostiles à son égard » d'avoir déformé ses propos, entrainant le malentendu avec la communauté chrétienne sénégalaise.

« Certains chrétiens ont pu se sentir blessés par la diffusion par des journaux et des radios connus pour leur hostilité à mon égard d'une phrase extraite de mon discours, hors de son contexte, déformant donc le sens de mon propos », a déclaré le président Wade. « L'incident aurait pu rester dans des limites raisonnables et s'en arrêter là, s'il n'y avait pas un ou deux individus qui ont voulu provoquer l'incendie, jouer les pompiers et monnayer leur intervention », a-t-il poursuivi.

« Je voudrais dire à mes compatriotes chrétiens que je n'ai jamais eu l'intention de m'attaquer à leur religion que je respecte, au contraire », a encore déclaré M. Wade.

Défendant son Monument de la renaissance africaine des attaques des dignitaires religieux musulmans, le président sénégalais avait déclaré que « dans les églises, on prie Jésus qui n'est pas Dieu. Tout le monde le sait, mais personne n'a jamais dit quelque chose ».

Des propos jugés « blessants » à l'endroit de l'Église catholique romaine par le cardinal Théodore Adrien Sarr, archevêque de Dakar.

XS
SM
MD
LG