Liens d'accessibilité

Times Square à New York prépare une fin d’année « verte »


Si la nouvelle année est déjà bien entamée dans le Pacifique, les derniers préparatifs s’achèvent ici aux Etats-Unis, notamment sur la célèbre place de Times Square à New York, où des centaines de milliers de visiteurs venus de tout le pays et du monde entier se rassemblent chaque 31 décembre pour voir descendre, aux dernières secondes de l’année, la grosse boule illuminée qui annonce le nouvel an.

La région Pacifique, puis l’Asie, ont déjà dit adieu à 2009. Auckland, en Nouvelle Zélande, a été la première grande métropole à saluer 2010 dans un déluge de feux d’artifice. Mais malgré les festivités de circonstances, l’ombre de la crise financière mondiale, des conflits armés et des attentats terroristes planait toujours, et dans nombre de pays, les forces de sécurité sont restées sur pied d’alerte.

Mais quand même, des centaines de milliers de personnes sont attendues ce soir à Times Square au cœur de Manhattan pour le traditionnel compte-à-rebours du Nouvel An.

Cette année, les festivités prévues à Times Squares se veulent moins nocives pour l’environnement. Les nouveaux numéros installés récemment sur la place pour compter les dernières heures de l’année font appel à la toute dernière technologie LED pour réduire la consommation d’électricité tout en améliorant la fiabilité au niveau des performances et en permettant un cycle de vie plus long.

Au lieu de dévorer 40 watts chacune, les ampoules des numéros n’en usent plus que de 9. De surcroît, affirme Susan Bloom, porte-parole de la société d’éclairage Phillips, créatrice de l’ensemble installé à Times Square, les nouvelles ampoules brilleront davantage.

« Elles vont être 80% plus efficace, donc, si vous voulez, les numéros affichant l’heure seront plus verts que jamais » affirme Susan Bloom. De surcroit, l’électricité nécessaire à l’éclairage va être fournie entre autre par des volontaires qui auront actionné les pédales de bicyclettes stationnaires, créant de l’électricité emmagasinée dans des batteries.

Quant à la boule qui descendra lentement pour marquer les dix dernières secondes de l’année, elle s’est également mise ses dernières années à l’éclairage à LED, ce qui fait que si elle brille deux fois plus, elle est plus efficace elle aussi à 80%.

Mais pourquoi cet engouement pour l’énergie verte à Times Square ? Tim Tompkins, président de l’Alliance pour Times Square, explique : « Times Square est toujours l’endroit qui reflète en quelque sorte l’humeur de l'Amérique, qui reflète ce qui se passe dans le pays. Et certainement, au cours des dernières années, les États-Unis et le reste du monde sont devenus plus « verts » et donc il est normal et en accord avec l’histoire que Times Square devienne plus écologique, tout comme le reste du pays » explique M. Tompkins.

Ce n’est pas la première fois que les organisateurs de festivités ou rassemblements tentent de minimiser leur impact sur l’environnement, avec plus ou moins de succès. Le parti démocrate avait tenté en 2008 d’organiser une convention « verte » mais les monceaux d’ordures abandonnés à la fin de la rencontre avaient dévoilé le fossé entre les bonnes intentions et la réalité.

Néanmoins, font valoir les responsables, c’est quand même une façon de rappeler au public - un milliard de téléspectateurs à travers le monde – que la protection de l’environnement concerne tout le monde et qu’en 2010, il ne tient qu’à eux de faire un effort pour mener une vie plus « verte ».

XS
SM
MD
LG