Liens d'accessibilité

Le Yémen confirme un récent séjour du terroriste présumé Abdulmutallab


Les autorités du Yémen ont confirmé que le Nigérian accusé d’avoir tenté de faire exploser un avion de ligne américain le jour de Noel, a passé plusieurs mois dans leur pays.
Le ministère yéménite des Affaires étrangères affirme qu’Umar Farouk Abdulmutallab a séjourné au Yémen du début août jusqu’à début décembre. Il avait reçu un visa en vue de reprendre ses cours d’arabe dans un institut de la capitale yéménite, Sanaa, où il avait précédemment étudié.

Le suspect a reconnu avoir reçu une formation auprès des militants d’al-Qaida au Yémen. Le groupe Al-Qaida dans la péninsule arabique a revendiqué hier la responsabilité de la tentative d’attentat du 25 décembre. Al Qaida affirme vouloir se venger du soutien qu’apportent les Etats-Unis aux opérations militaires contre ses militants au Yémen. L’information n’a pas pu être confirmée de source indépendante.

Le président Barack Obama a ordonné le passage en revue des mesures américaines de sécurité. Les agents de sécurité seront déployés en plus grand nombre dans les avions, a-t-il dit, ajoutant que les mesures de détection des passagers à haut risque seront a nouveau examinées.

Le chef de l’exécutif américain a dit, lundi, qu’il poursuit ses discussions avec son équipe chargée de la sécurité nationale. « Nous continuerons à utiliser tous les éléments en notre pouvoir pour perturber, démanteler et vaincre les extrémistes violents qui nous menacent – qu’ils viennent d’Afghanistan, du Pakistan, du Yémen, de la Somalie où de tout autre endroit où ils sont en train de préparer des attaques contre le territoire américain », a déclaré Barack Obama hier en exhortant les Américains à demeurer vigilants, mais aussi confiants durant leurs voyages en cette fin d’année et l’année prochaine.

Rappelons que le père du jeune suspect avait contacté en novembre l'ambassade des Etats-Unis au Nigeria pour les alerter sur les penchants religieux radicaux de son fils, ses vues notamment sur le Jihad et le suicide.

XS
SM
MD
LG