Liens d'accessibilité

La tension monte au Soudan à l’approche des élections générales d’avril 2010


Le parti au pouvoir au Soudan accuse les anciens rebelles du sud du pays d’avoir truqué les listes électorales en prévision des élections prévues en 2010 dans ce pays. Selon la Commission électorale nationale soudanaise,cinq états du sud du pays ont inscrits plus de personnes sur ces listes qu’ils n’ont d’électeurs potentiels, selon les estimations.

Le Parti du Congrès National (PCN) du président soudanais Omar el-Béchir évoque une fraude massive. Mais le Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM) affirme de son côté que les premières estimations étaient erronées, suite à un recensement imparfait.

La tension monte entre le Nord et le Sud du pays, au fur et à mesure qu’on se rapproche du scrutin prévu en avril. L'Accord global de paix, signé en janvier 2005, et qui a facilité la fin de la guerre civile de 21 ans entre le Nord et le Sud du Soudan, prévoie des élections générales en avril 2010 et un référendum d’autodétermination en janvier 2011 sur le statut du Sud-Soudan.

XS
SM
MD
LG