Liens d'accessibilité

Niger: le médiateur Abdulsalami Abubakar à l’œuvre à Niamey


Le médiateur de la CEDEAO, l’ancien président nigérian Abdulsalami Abukar, poursuit à Niamey ses discussions afin de tenter de sortir le Niger de la crise. Ce pays est suspendu de la CEDEAO depuis la tenue des législatives controversées juste après le référendum du 4 août, initiative qui permet au président Tanja de rester au pouvoir trois ans de plus.

« Le coup de force contre cette démocratie, cet Etat de droit, constitue le point de départ et la cause de cette crise », a déclaré Amadou Boubacar Cissé, chef de la délégation de l’opposition à ces négociations. Rappelant l’opposition de l’Assemblée nationale et de la Cour constitutionnelle au référendum du 4 août dernier, M. Cissé a qui l’espoir de l’opposition est de voir le Niger « renouer avec la légalité constitutionnelle. »

De son côté, le gouvernement campe sur ses positions, estimant que le peuple s’est déjà exprimé aux urnes. « Chaque peuple a le libre choix de modèle institutionnel le mieux adapté à ses réalités ainsi qu’aux objectifs de stabilité et de gestion harmonieuse des pouvoirs publics constitutionnels », a-t- déclaré l’ancien Premier ministre Seyni Oumarou, chef de la délégation gouvernementale aux négociations de Niamey.

XS
SM
MD
LG