Liens d'accessibilité

Karzaï défend son nouveau cabinet



Le président afghan a promis que les membres de son nouveau gouvernement devront répondre de leur comportement s'ils se rendent coupable de corruption, et que les afghanes joueront un rôle accru au sein de la nouvelle administration. Hamid Karzaï a dévoilé ce weekend devant le Parlement les noms de ses 23 ministres.

Lors d'une conférence de presse dimanche en présence du Premier ministre belge, Yves Leterme, M. Karzaï a défendu ses choix, rejetant les critiques de ceux qui font valoir que le nouveau cabinet ne comprend qu'une femme et aucun membre de l'opposition, alors même que le président afghan s'était engagé à œuvrer en étroite collaboration avec l'opposition.

M. Karzaï a souligné que près de la moitié des nominations concernent des nouveaux venus et qu'il compte créer un ministère de l'alphabétisation qui sera dirigé par une femme. Le président a également dit qu'il nommerait des femmes aux postes de ministres-adjoints. Le parlement afghan doit encore entériner ses choix.

XS
SM
MD
LG