Liens d'accessibilité

Nouveaux efforts pour obtenir la libération des deux Italiens disparus en Mauritanie


Le ministère italien des Affaires étrangères affirme faire tout son possible pour obtenir la libération du couple italien enlevé la semaine dernière dans une région reculée du pays, près de la frontière avec le Mali.

Sergio Cicala et Philomene Kabouree ont disparu alors qu’ils se rendaient, selon les média italiens, au Burkina Faso pour rendre visite au fils de Kabouree, âgé de 12 ans. Leur voiture a été retrouvée, abandonnée et vide.

Les autorités soupçonnent une fois de plus le réseau Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) qui a déjà revendiqué la responsabilité de l’enlèvement en novembre de trois ressortissants espagnols sur la route côtière Nouadhibou-Nouakchott, dans le nord-ouest de la Mauritanie. On attribue également au réseau la disparition de quatre touristes européens, l’enlèvement d’un diplomate canadien et de son collaborateur, et d’un professeur américain au cours des 12 derniers mois. Deux des victimes ont été retrouvées mortes par la suite.

XS
SM
MD
LG