Liens d'accessibilité

RDC: les objectifs de l’opération Kimia II dans l’EST « largement atteints » selon la MONUC


L’opération Kimia II contre les rebelles Hutu rwandais des FDLR, dans l’Est de la RDC, prendra fin le 31 décembre. C’est ce qu’a déclaré hier devant le Conseil de sécurité Alan Doss, représentant de l’ONU en République démocratique du Congo.

Kimia II est cette opération très controversée menée par les forces armées de RDC et soutenue par les Casques bleus de la Mission de l’ONU, la MONUC. Plusieurs ONG, dont Human Rights Watch, ont dénoncé des exactions sur les populations civiles autant du côté gouvernemental que du côté rebelle. Selon Human Rights Watch, il y aurait eu plus de 1400 décès au cours de l’opération 2009.

« Les objectifs de Kimia II ont été largement atteints, et on passe à une autre phase pour continuer de mettre la pression sur les FDLR, bien sûr, mais aussi pour passer à une phase de sécurisation des zones d’où les FDLR ont été chassés », a expliqué le directeur de l’Information publique a la MONUC, Kevin Kennedy. Il s’agira aussi de viser les zones où les FDLR tentent de se regrouper, a-t-il ajouté.

Selon le directeur de l’Information publique de la MONUC, des progrès ont été fait notamment en ce concerne les opérations de rapatriement, qui ont permis à plus de 1400 combattants FDLR de regagner le Rwanda. Cette campagne, a-t-il dit, « a désorganisé le commandement des FDLR et cela a créé des difficultés de ravitaillement des FDLR.

XS
SM
MD
LG