Liens d'accessibilité

Guinée : le lieutenant Diakité accuse le capitaine Camara des massacres du 28 septembre


Le lieutenant guinéen Aboubacar Sidiki « Toumba » Diakité, en fuite depuis sa tentative d’assassinat contre le chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, accuse ce dernier d’avoir été l'instigateur des massacres du 28 septembre. Dans une interview à la radio francaise RFI, il a avoué, pour la première fois, avoir tiré sur le leader de la junte guinéenne.

Le lieutenant Diakité a expliqué avoir agi parce qu’il s’était senti trahi. Le capitaine Camara l’aurait désigné comme le principal responsable du massacre du 28 septembre dans le Stade de Conakry. Diakité accuse le capitaine Moussa Dadis Camara d’avoir commandité la tuerie et d’avoir envoyé les forces de sécurité pour attaquer des manifestants ce jour-là.

Réagissant aux propos de Diakité, le président de la Commission d’enquête nationale, Siriman Kouyaté, a rappelé que c’est Diakité qui se trouvait au stade au moment des faits. « Le président n’était pas au stade », a-t-il dit. Kouyaté a cependant indiqué qu’il ne souhaitait pas se livrer à des spéculations, étant donné, dit-il, que sa commission est chargée de faire la lumière sur ces événements.

En attendant, les Guinéens s'interrogent sur le véritable état de santé du capitaine Camara, qui n'a fait ni déclaration, ni apparition depuis qu'il a été blessé par balles à la tête par son aide de camp.

XS
SM
MD
LG