Liens d'accessibilité

Etats-Unis : inquiétude des organisations caritatives face à la crise économique


Les fêtes de fin d’année sont traditionnellement l’occasion pour les Américains de donner de l’argent aux organisations caritatives en vue de soutenir leurs activités. Toutefois, la crise économique amène certains à reconsidérer leurs contributions, alors que le nombre des nécessiteux est en hausse.

Lanny Green fait sonner sa clochette devant une épicerie d’Arlington, en Virginie, dans la banlieue de Washington. Il collecte des fonds pour l’Armée du salut. Cette collecte est généralement faite par des volontaires, mais certains, sont payés à l’heure. C’est le cas de Green, qui était au chômage et vivait dans un abri de secours.

« Je cherchais du boulot et j’ai trouvé l’armée du salut et décidé que je voulais travailler pour eux, et essayer d’aider quelqu’un d’autre en m’aidant moi-même », a –t-il expliqué.
De nombreux Américains disent qu’ils continueront de donner de l’argent aux œuvres charitables cette année. Toutefois, un sondage d’opinion organisé pour le compte de la Croix rouge américaine révèle que 20% d’entre eux envisagent de réduire leurs contributions.

Du fait du chômage, dont le taux se situe actuellement à 10%, les demandes des personnes nécessiteuses sont en hausse, explique George Hood, porte-parole de l’Armée du Salut. « Beaucoup de nos donateurs traditionnels sont devenus demandeurs de nos services. Et les gens qui donnent viennent de traverser une période très difficile ces 12 derniers mois, si bien que les dons sont en baisse », a-t-il dit.

L’Armée du salut a divers programmes pour aider les nécessiteux. Elle dispose notamment de magasins où des meubles, vêtements et autres articles donnés sont revendus. Les fonds recueillis servent notamment à financer un centre de réhabilitation d’adultes en Virginie. De ce côté aussi, les dons sont en baisses, relève Mike, Vincent, administrateur du centre.

« Les ventes de meubles d’occasion ont diminué d’au moins 20% parce que les gens conservent leurs meubles plus longtemps à cause de la crise économique », explique-t-il.
L’Armée du salut aide également les pauvres à payer leurs factures d’eau et d’électricité. Une réduction de l’appui des donateurs aurait une incidence catastrophique sur ces personnes.

« Notre plus grande crainte est que si nous ne collectons le même montant d’argent que l’année dernière, sachant que nous aurons à aider beaucoup plus de monde en janvier, nous aurons vraiment du mal à payer les factures d’eau, d’électricité et de chauffage pour beaucoup de ménages », a-t-il dit.

XS
SM
MD
LG