Liens d'accessibilité

Togo: la méconnaissance du mariage civil cause du tort aux femmes


Le mariage civil est méconnu au Togo, où de nombreux couples vivent en concubinage pendant de longues années. Des enfants naissent souvent de telles unions. « Le mariage civil est d’une importance capitale dans la vie d’un couple et est la seule pièce qui protège tous les éléments de cette cellule familiale, y compris le mari, les enfants issus de ce mariage, et la femme », explique Akwele Yeme du Réseau femmes, droit et démocratie en Afrique, WILDAF-Togo.

Les femmes s’imaginent souvent qu’avoir un grand nombre d’enfants avec un homme tient lieu de mariage alors ce n’est pas le cas d’un point de vue juridique, souligne Mme Yeme en déplorant que ces femmes perdent le bénéfice d’un mariage civil.

Brigite Agiga, secrétaire générale de WILDAF-Togo, dit que qu’un mariage « qui n’est pas célébré à l’état civil constitue une forme de violence pour les femmes. » Elle fait remarquer qu’en cas de décès du mari, « on constate que, très souvent, la femme est répudiée, la femme est chassée du foyer conjugal.»

XS
SM
MD
LG