Liens d'accessibilité

Rwanda : la prison à perpétuité pour la journaliste Valérie Bemeriki


Plusieurs journalistes ont été épinglés au Rwanda pour leur rôle dans le génocide de 1994. Valérie Bemeriki, 54 ans, ancienne journaliste de la Radio-télévision libre des mille collines (RTLM), a été condamnée à perpétuité par le tribunal gacaca de Nyakabanda, à Kigali. Elle avait plaidé coupable d’avoir pris part à la planification du génocide, à l’incitation des Hutus au génocide et reconnu sa complicité dans l’assassinat de plusieurs personnes et familles.

Valérie Bemeriki n’est pas la seule cadre de l’ancienne RTML à répondre d’accusations au Rwanda. L’historien Ferdinand Nahimana et le juriste Jean Bosco Barayagwiza, figures de la RTLM, ont été également condamnés par le TPIR à 30 ans et 32 ans de prison. A propos des excuses publiques de Valérie Bémériki, Marie Immaculée Ingabire, éditrice du journal rwandais « Forum des Femmes », explique que « tous les prévenus, aujourd’hui, font des excuses pour bénéficier de peines légères.»

XS
SM
MD
LG