Liens d'accessibilité

Guinée : la junte s’oppose au déploiement d’une force internationale


Les leaders militaires guinéens ont rejeté toute idée d’envoyer des troupes internationales dans leur pays en proie aux troubles. A l’issue de sa réunion, dimanche, à Ouagadougou, le Groupe international de contact sur la Guinée Conakry a appelé, dans son communiqué final, au déploiement, en Guinée, d’une mission d’observation composée de civils et de militaires.

Le président de la commission de la CEDEAO, Mohamed Ibn Chambas, avait proposé l’envoi d'une force de protection des civils. La mission d’observation proposée par le Groupe international de contact serait chargée d’instaurer un climat de sécurité et d’assurer la protection des institutions et les acteurs de la transition.

Le déploiement de soldats étrangers en Guinée sans l’aval du gouvernement constituerait un acte de guerre, a fait savoir, lundi, le colonel Moussa Keita.

Les pourparlers de Ouagadougou étaient les premiers depuis la tentative d’assassinat du chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, le 3 décembre dernier, par son aide de camp, Aboubacar Sidiki Diakité.

XS
SM
MD
LG