Liens d'accessibilité

Etats-Unis : légère baisse du taux de chômage


Les Etats-Unis ont enregistré une positive sur le front de l’emploi: le taux de chômage a connu une légère baisse pour se situer à 10% et les pertes d’emploi se situent à leur niveau le plus bas depuis 2007. Les nouveaux chiffres publiés par le ministère américain du Travail montrent que l’économie américaine a perdu 11 000 emplois le mois dernier ; ce qui est une nette amélioration par rapport au mois d’octobre qui avait enregistré une perte de 111 000 emplois.

Les usines et le secteur du bâtiment continuent de perdre des emplois, mais à un rythme moins soutenu. Par contre, les services vont mieux. Le recrutement des travailleurs temporaires est en hausse, preuve peut-être que la demande augmente et les compagnies reprendront les recrutements bientôt.

Le président Barack Obama s’est rendu aujourd’hui à Allentown, en Pennsylvanie pour parler de ses efforts en faveur de l’emploi.Il a accueilli hier, à la Maison-Blanche, 130 hommes d’affaires, dirigeants d’entreprises, leaders syndicaux et économistes pour discuter des moyens de réduire le chômage aux Etats-Unis.

M. Obama a dit que sa priorité reste de trouver du travail aux quelques 16 millions d’Américains sans emploi. « Je n’ai pas l’intention d’adopter une approche de « Wait and see » lorsqu’il s’agit de la création d’emplois. Ce qui m’intéresse est d’agir maintenant pour aider les entreprises à créer les emplois, tout de suite, dans le court terme », a-t-il déclaré.

Le président a écouté différentes suggestions, dont celles du PDG de la compagnie Google, Eric Schmidt, qui est d’avis que jusqu’à un million d’emplois verts pourraient être créés en utilisant les réductions d’impôts et les mesures incitatives du gouvernement.

« Il s’agit de ces emplois, qui peuvent être créés très rapidement, qui bénéficient à l’Amérique au plan stratégique et sur le long terme. Ils nous amèneront à moins aller en guerre et causeront, au bout du compte, une baisse des cours du pétrole », a expliqué le patron de Google.

D’autres imputent à la politique du président Obama la responsabilité du plus grave taux de chômage depuis 26 ans. Kevin Hasset est économiste à l’American Enterprise Institute, un cercle de réflexion conservateur de Washington.

« Le président organise un sommet sur l’emploi aujourd’hui parce que son plan de relance de l’économie ne fonctionne pas. Ce plan n’a pas fonctionné parce qu’il a été conçu de manière incompétente », a dit l’économiste Kevit Hassen. Lors que l’administration dit avoir créé quelques 640.000 emplois, cela revient à 1,2 million de dollars par emploi, a-t-il fait remarquer.

D’autres font remarquer que l’emploi tend à être à la traine des autres indicateurs économiques et qu’il faudra attendre plusieurs mois avant de voir l’impact du plan de relance économique du président Obama.

XS
SM
MD
LG