Liens d'accessibilité

Guinée : Moussa Dadis Camara blessé


Informations contradictoires sur l'état de santé du chef de la junte au pouvoir en Guinée. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les médias ont annoncé que le Sénégal avait envoyé à Conakry un avion médicalisé pour évacuer vers Dakar le capitaine Moussa Dadis Camara, blessé hier lors d'un échange de tirs avec des soldats renégats.

Néanmoins dans un entretien exclusif avec la Voix de l'Amérique, le ministre de la Communication de la junte, Idrissa Chérif, joint vers 4h00 temps universel, a démenti ces informations, disant que la junte n'avait réclamé aucun avion au gouvernement sénégalais. De surcroit, M. Chérif a réitéré que l'état de santé du capitaine Camara « ne suscite pas d'inquiétudes ». L'enquête sur les évènements de jeudi se poursuit, a-t-il ajouté.

Des soldats ont attaqué jeudi le chef de la junte guinéenne qui a été blessé. M. Chérif avait déclaré dans la soirée que des soldats renégats avaient ouvert le feu sur le capitaine Camara, mais que ce dernier allait bien et que sa vie n'était pas en danger.

La fusillade est intervenue au camp Koundara, dans le centre administratif de Conakry. Des témoins ont confirmé avoir entendu des tirs nourris près des casernes jeudi. Toujours selon M. Chérif, un proche collaborateur du capitaine Camara, le lieutenant Aboubacar Toumba Diakité, serait à l'origine de cette tentative de meurtre ; il a été arrêté. On accuse Diakité d'avoir dirigé les forces de sécurité qui ont violemment réprimé une manifestation de l'opposition dans un stade de Conakry, le 28 septembre dernier. Ce massacre a plongé le pays dans une grave crise politique.

Selon des défenseurs des droits humains basés à Conakry, les dernières violences seraient survenues en réaction à la décision du Capitaine Camara d'ordonner l'arrestation de dix membres de la garde présidentielle impliqués dans les violences du 28 septembre. Hier, les hommes de Diakité auraient libéré l'un des suspects ; le Capitaine Camara se serait rendu au camp Koundara pour demander des explications. C'est à ce moment là que la fusillade a éclaté.

XS
SM
MD
LG