Liens d'accessibilité

Bruxelles : au moins 20 pays de l’OTAN prêts à appuyer la nouvelle stratégie américaine en Afghanistan


Les ministres des affaires étrangères de l’OTAN tiennent, à Bruxelles, une réunion consacrée en grande partie à l’Afghanistan. Au moins 20 pays de l’Alliance sont disposés à augmenter leurs contingents en Afghanistan à la suite de l’annonce, par le président Barack Obama, de l’envoi de 30 000 soldats en renforts dans ce pays dévasté par la guerre.

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton donnera à ses homologues des précisions sur la nouvelle stratégie du président Obama en Afghanistan. Les pays membres de l’OTAN ont clairement exprimé leur détermination à appuyer cette stratégie, a déclaré James Appathurai, porte-parole de l’Alliance.

« Je peux confirmer que nous avons plus de 20 pays qui sont en train d’annoncer ou qui ont déjà annoncé leur intention d’accroître le nombre de leurs soldats en Afghanistan. Ceci, en plus de leurs 38 000 soldats qui sont déjà sur place », dit James Appathurai.

Citant les conversations des deux derniers jours, le porte-parole de l’OTAN a dit que les nouvelles contributions de troupes des pays de l’Alliance pourraient aisément dépasser les 5000 soldats prédits par le secrétaire général Anders Fogh Rasmussen.

Ces renforts pourraient porter à 140 000 le nombre total des soldats de l’OTAN en Afghanistan. Pour l’heure, la France et l’Allemagne n’ont pas encore fait savoir si elles enverront des renforts. Toutefois des pays comme l’Italie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie ont promis de le faire.

La réunion de Bruxelles se penche également sur l’envoi des formateurs en vue d’accroitre les capacités de l’armée et de la police afghane. « Ce que vous entendrez de cette réunion ministérielle sera un ferme endossement de la transition au sein des forces de sécurité afghanes, du besoin de transition et d’allocation de ressources à cette transition », a expliqué le porte-parole de l’OTAN.

XS
SM
MD
LG