Liens d'accessibilité

Gates au Congrès : un échec en Afghanistan signifierait « une prise de pouvoir des taliban » dans ce pays


Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a averti le Congrès américain mercredi qu'un échec des États-Unis en Afghanistan signifierait « une prise de pouvoir des taliban » dans ce pays. Dans un discours prononcé devant la Commission des services armés du Sénat, M. Gates a souligné qu’améliorer la sécurité de l’Afghanistan est essentiel pour s’assurer que le pays ne devienne pas un sanctuaire à partir duquel le réseau terroriste Al-Qaïda et les Taliban pourraient lancer leurs attaques.

De son côté, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a estimé que la nouvelle stratégie afghane présentée mardi soir par le président Barack Obama est le meilleur moyen de protéger à l’avenir les États-Unis et leurs alliés contre des attaques des extrémistes.

Selon le chef d'état-major interarmées américain, l'amiral Michael Mullen, également entendu au Congrès mercredi, la décision du président Obama offre aux commandants sur le terrain les ressources dont ils ont besoin pour affronter les taliban. Mais il a souligné que sa principale préoccupation n’est pas la quantité de renforts attendus, mais la nécessité que les efforts accrus au plan militaire s’accompagnent d’une meilleure gouvernance.

XS
SM
MD
LG