Liens d'accessibilité

Treize nouvelles lignées de cellules souches humaines autorisées pour la recherche financée par les fonds publics aux États-Unis



Le gouvernement américain a autorisé hier l’utilisation de treize nouvelles lignées de cellules souches embryonnaires humaines pour la recherche médicale. Le Dr Francis Collins, directeur des Instituts nationaux américains de la santé (NIH), a précisé que 96 autres lignées de cellules souches embryonnaires humaines sont actuellement en considération et que certaines pourraient être approuvées prochainement.

Peu après son investiture, le président Barack Obama avait, en mars dernier, promulgué un décret levant l'interdiction qui pesait sur le financement par l'État fédéral des travaux de recherche portant sur les cellules souches embryonnaires humaines. Un interdit mis en place par l’ancien président George W. Bush.

De 2001 à janvier 2009, M. Bush avait autorisé l'Institut national de la santé à financer les travaux de recherche portant sur des lignées cellulaires créées uniquement avant le 9 août 2001. Le décret signé en mars par le président Obama avait supprimé cette restriction.

XS
SM
MD
LG