Liens d'accessibilité

Afghanistan: Barack Obama présentera sa nouvelle stratégie ce soir


Le président Barack Obama présentera, ce soir, sa nouvelle stratégie pour l’Afghanistan. Il devrait annoncer une augmentation substantielle du nombre de soldats américains en Afghanistan. Le chef de l’exécutif américain doit prononcer un discours à la nation depuis la prestigieuse académie militaire de West Point, dans l’Etat de New York. Barack Obama a consulté les principaux alliés des Etats-Unis et a eu, lundi, un entretien par liaison vidéo avec son homologue afghan Hamid Karzai.

« Ce soir, il annoncera une stratégie pour accélérer ce que nous faisons dans cette région du monde et nous aider à nous retirer de l’Afghanistan », a expliqué Robert Gibbs, porte-parole de la Maison-Blanche dans une intervention sur la chaine de télévision ABC.On s’attend à ce que Barack Obama annonce des renforts d’au moins 30 000 soldats, ce qui porterait à environ 100 000 le nombre de soldats américains en Afghanistan.

Le chef de l’exécutif devrait également exposer un programme pour accélérer la formation des troupes afghanes afin qu’elles prennent en main la sécurité dans leur pays ; ce qui permettrait aux troupes internationales de se retirer.

Parmi les points saillants de la nouvelle stratégie américaine figurent la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. De nombreux républicains, dont l’ancien vice-président Dick Cheney, accusent le chef de l’exécutif de perdre du temps.

« La Maison-Blanche doit cesser d’hésiter au moment où les troupes américaines sont en danger », a déclaré M. Cheney dans une interview au site Internet Politico.com. De l’avis de l’ancien vice-président, le fait de parler de retrait de l’Afghanistan donne une image de faiblesse et renforce les extrémistes de ce pays ; des accusations rejetées par la présidence américaine.

« Le nombre d’hommes et de femmes de nos forces armées actuellement présents en Afghanistan est le double de ce qui s’y trouvait quand le président a pris fonction en janvier. Nous sommes engagés à assurer la sécurité du peuple américain en nous attaquant à Al-Qaïda et ses alliés extrémistes », a dit le porte parole de la Maison Blanche.

Cependant, Robert Gibbs reconnait que les Américains sont de plus en plus préoccupés par le coût de la guerre en Afghanistan. « C’est une initiative très onéreuse et le président parlera un petit peu de cet aspect ce soir, mais il ne prendra pas de décision sur la sécurité nationale uniquement sur la base de considérations financières» a souligné le porte-parole de la présidence américaine.

XS
SM
MD
LG