Liens d'accessibilité

Les États-Unis accueilleront le congrès mondial sur le sida en 2012


A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Rodham Clinton a rappelé que les États-Unis vont lever en janvier prochain l'interdiction, vieille de 22 ans, faite aux porteurs du virus du sida d'entrer sur leur territoire. De surcroit, Washington accueillera en 2012 le congrès annuel de la Société internationale du sida, a-t-elle annoncé lors d’une réunion à la Maison Blanche.

Le président Barack Obama s’est engagé à renforcer le leadership américain dans la lutte mondiale contre le sida, a souligné Mme Clinton. Pour sa part, la secrétaire américaine à la Santé, Kathleen Sebelius, qui assistait à la rencontre à la Maison Blanche, a souligné que l’interdiction avait déchiré des familles, empêché des personnes de se faire diagnostiquer et forcé d’autres à dissimuler le fait qu’elles étaient séropositifs, ou renoncer à recevoir des médicaments qui auraient pu les sauver.

Cet interdit, qui doit être levé le 4 janvier 2010, ne reflétait pas l’engagement des États-Unis dans la lutte contre le VIH/sida à travers le monde, a ajouté le Dr Sebelius.

Dans un communiqué, la Société internationale du sida a déclaré que la nouvelle politique américaine reflète le rôle clé joué par les États-Unis dans les efforts internationaux contre le virus. C’est en 1990 que le pays avait accueilli pour la dernière fois le congrès mondial sur le sida.

XS
SM
MD
LG