Liens d'accessibilité

Guinée : le vice-président de l’ONDDH accusé « d’atteinte à la sureté de l’Etat »


Le vice-président de l’Observatoire national des droits des l’Homme, Moctar Diallo, actuellement en état d’arrestation, est accusé d’atteinte à la sûreté de l’état, selon le président de l’ONDDH. Lundi, on apprenait son arrestation sans en connaitre la raison, mais certaines rumeurs à Conakry évoquaient comme principale cause une interview à la Voix de l’Amérique.

Cette interpellation intervient au milieu d’un contexte d’investigations internationales, l’ONU ayant dépêché des enquêteurs à Conakry pour faire la lumière sur le massacre du 28 septembre. Mamadou Aliou Bary n’a pu rendre visite à Moctar Diallo jusqu’à présent.

Il dit avoir été informé par une équipe d’Amnesty International des accusations contre son vice-président. « Partout où Moctar Diallo a travaillé – c’est-à-dire l’ambassade des Etats-Unis et l’Observatoire – on retient de lui quelqu’un de très respectueux, de très intègre », a déclaré M. Bary.

Le ministre guinéen de l’Information a promis d’apporter des précisions sur l’interpellation de Moctar Diallo.

XS
SM
MD
LG