Liens d'accessibilité

Percée au plan diplomatique pour le Rwanda


Le Rwanda et la France ont annoncé dimanche qu’ils rétablissaient leurs relations diplomatiques rompues en novembre 2006, après la procédure judiciaire lancée par le juge français Jean-Louis Bruguière sur l’assassinat du président Juvenal Habyarimana en 1994, point de départ du génocide rwandais.

Par ailleurs, le Rwanda est entré dans le Commonwealth, en devenant le 54ème état membre. La décision a été prise au sommet de l'organisation à Trinidad-et-Tobago, dans les Caraïbes.

Il s'agit du premier pays francophone à se joindre au Commonwealth, qui regroupe surtout, à l’exception du Mozambique, les anciennes colonies britanniques. Le Rwanda voit cette accession comme une reconnaissance des progrès accomplis au cours des quinze dernières années, a déclaré la porte-parole du gouvernement rwandais et ministre de l'Information Louise Mushikiwabo.

Certains groupes de défense des droits humains avaient appelé le Commonwealth à rejeter la candidature du Rwanda, au motif que l'état de la gouvernance, des droits de l'homme et des libertés publiques au Rwanda ne répond pas aux critères de l’alliance.

XS
SM
MD
LG