Liens d'accessibilité

Guinée: la junte  passe à l’offensive


La junte au pouvoir en Guinée a fait savoir que les personnes ayant occupé le poste de Premier ministre ne pourront pas se présenter aux prochaines élections présidentielles. Beaucoup y voient une façon de barrer la route aux opposants, puisque 3 leaders de l’opposition ont déjà occupé le poste à la primature, Il s’agit de Sydia Touré, François Lonseny Fall et Cellou Dalein Diallo.

Selon le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) que dirige le capitaine Moussa Dadis Camara, ces anciens Premiers ministres seraient coupables de graves détournements de fonds.

« Ils ont géré et ils se sont enrichis et ils ont mis des sommes colossales dans des banques européennes », a déclaré le ministre guinéen de la Communication, Idrissa Chérif. Selon M. Chéril, le CNDD dispose désormais du résultat des audits de la gestion des fonds publics par ces anciens Premiers ministres.

Pour leur part, les anciens Premiers ministres en question y voient une mesure pour écarter les opposants de la course électorale. « La junte a pris le pouvoir par la force, le capitaine Dadis veut conserver le pouvoir par la force », a dit, de son côté, Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée. Selon le prépsident l’UFDG, le chef de la junte guinéenne compte se présenter aux prochaines élections, mais il veut, avant tout, « éliminer tous les concurrents sérieux. »

XS
SM
MD
LG